FANDOM


Voici le cœur même de la bordure ! Taranis[1][2]est surtout connu parce qu’il fait partie des systèmes de l’Échappée de Kellar, et il permet aux transporteurs de contourner les repaires de pirates du système Nexus. C’est néanmoins une alternative discutable: ce n’est pas par hasard que même les pirates les plus téméraires évitent Taranis, mais plutôt à cause des deux ceintures d’astéroïdes particulièrement denses qui doivent impérativement être franchies pour passer d’un point de saut à un autre. Les champs de débris formés par les astéroïdes ou lunes du système Taranis se sont transformés en cimetières anticipés pour plus d’un pilote n’ayant pas su faire face à de tels dangers.

Taranis elle-même est une étoile de type A appartenant à la séquence principale aux reflets bleu et blanc . Elle fut découverte en 2401 par « l'Horizon Mythique », célèbre vaisseau d’exploration de l’UEN. La découverte de Taranis fut une affaire de routine, bien vite expédiée. Le système fut à l’époque considéré comme non-viable, avec une seule candidate très incertaine à la terraformation. D’autre part, la situation de l’étoile n’offrait en apparence aucun avantage stratégique à cette époque, et ses matières premières furent classées « de faible à médiocre ». La première exploration du système donna lieu à un événement tragique : l’une des vedettes de l’Horizon Mythique fut perdue corps et bien au cours d’un déluge de météorites. Une plaque déposée tout près de la zone d’atterrissage rend hommage à leur noble sacrifice au nom de l’expansion humaine.

Taranis a par ailleurs récemment fait irruption dans la culture populaire en raison de son rôle dans le jeu Arena Commander créé par Original Systems. La « Lune brisée de Taranis » est l’une des deux cartes proposées dans la démo publique de ce simulateur au succès retentissant. Elle voit des joueurs s’affronter dans le champ de débris proche de Taranis II. Les pilotes de Hornet, d’Aurora et de 300i doivent non seulement esquiver le ballet des roches en mouvement, mais aussi les convulsions des immenses terraformateurs, tout en s’affrontant dans un chacun-pour-soi ultra réaliste. L’inclusion de Taranis dans Arena Commander a même provoqué un accroissement particulièrement risqué du tourisme dans le système, en raison de l’affluence « d’ultras d’Arena » autoproclamés qui viennent de très loin pour se faire prendre en holo devant les vestiges lunaires.


Structure du système :

Taranis I vignette.PNG Taranis II vignette.PNG Taranis III vignette.PNG Taranis IV vignette.PNG
Taranis I Taranis II Taranis III Taranis IV

Références :

  1. Taranis sur la StarMap. Sur RSI.com
  2. Guide Galactique : Le système Taranis. Sur StarCitizen.fr.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard