FANDOM



Là où le Freelancer a été conçu pour des usages multiples, le Starfarer[1][2][3] est spécialisé de la poupe à la proue. En tant que tel, il est devenu le tanker standard dans la galaxie.

Cherchant à élargir sa gamme de vaisseaux spatiaux personnels, MISC a commandité l'audit d'un bureau d'étude sur le voyage spatial qui a duré 18 mois et qui a abouti avec un rapport de 15 000 pages pointant le rôle de ses vaisseaux et les lacunes auxquelles doivent faire face les pilotes qui les utilisent. Au final, cette étude a mené à la décision de concentrer les efforts de développement sur un tanker capable de collecter le carburant présent dans l'espace et de ravitailler les autres appareils en vol.

Avant le lancement du Starfarer ces deux missions étaient assurées par des vaisseaux bien distincts, dont aucun n'en faisait sa spécialité. Le ravitaillement était assuré par des transports de fret équipés de réservoirs de rechange massifs et la procédure elle-même était réputée très dangereuse. Aucun appareils n'est plus vulnérable qu'au cours de ces opérations. Une règle de base pour les pirates stipule même qu'un vaisseau surpris en plein ravitaillement peut aisément être capturé intact, vu que son capitaine ne risquera pas un échange de tirs en de telles circonstances.

Le Starfarer transporte des réservoirs internes volumineux qui sont soudés directement à la superstructure principale de l'appareil, ce qui les rend beaucoup plus stables que sur un transport modifié. Un système de sondes externes et des buses d'accès à double-flux permettent à ces réservoirs d'être accessibles à tout moment, ce qui signifie qu'un Starfarer peut collecter l'hydrogène d'une géante gazeuse aussi facilement qu'il peut redistribuer ce carburant à un vaisseau proche.

Il peut être mis à niveau :

  • pour emporter un atelier de raffinage qui lui permettra de traiter lui-même le carburant pur sans avoir besoin de se rendre à la raffinerie,
  • pour transporter des vivres liquides, après modification de ses réservoirs d'hydrogène,
  • pour tout type de transport, après remplacement de toute la structure de stockage du carburant par un châssis alternatif de transport de fret, bien que cette dernière modification se soit montrée très impopulaires face aux cargos standards et au Freelancer.

Enfin, le Starfarer a bénéficié d'un succès inespéré en tant que vaisseau de support militaire : MISC a vendu une licence de production à Aegis Dynamics, qui produit le Starfarer Gemini ou Star-G, une variante lourdement blindée vendue sous contrat à l'UEE Navy.

La majorité des Starfarers sont construits dans l'usine principale de MISC située près de la ville de Fujin, sur Centauri III.

Equipements et propulsion :

Armement en sortie d'usine
Position Nombre

Taille max.

Taille act. Constructeur Modèle
Tête droit 1x2  S  5  S  4 Kroneg FL-33
Tête gauche 1x2  S  5  S  4 Kroneg FL-33
Tourelle supérieure 1x2  S  5  S  4 K&W CF-337 Rhino
Tourelle arrière droite 1x2  S  4  S  2 K&W CF-117 Badger
Tourelle arrière gauche 1x2  S  4  S  2 K&W CF-117 Badger
Propulsion en sortie d'usine
Type Nombre Taille max. Taille act. Constructeur Modèle
Propulseur principal 3  TR  4  TR  4 X-Forge E/S6-655
Propulseur de manœuvres 14  TR  3  TR  3 MISC XiTech Pro
Équipements en sortie d'usine
Type Nombre Taille max. Taille act. Constructeur Modèle
Centrale énergétique 1  S  6  S  6 GNP Etoile-77
Générateur de bouclier 2  S  3  S  3 Beijing Company GH-146m

Galerie d'images

Voir aussi :

Références :

  1. Le Starfarer. Sur RSI.com
  2. Transporteur massif : le MISC Starfarer. StarCitizen.fr
  3. Développement du Starfarer et vente. StarCitizen.fr

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard