FANDOM


Surnommée l’Empire Caché par l’historien économiste Dr. Edward Nogel,

Shubin Interstellar[1] est devenue l’une des entreprises les plus étendues de l’histoire de l’UEE, avec des profits comparables à ceux de n’importe quel système solaire et des effectifs salariés capables d’en peupler un. Alors que le nom de la compagnie est connu de la plupart des gens, parce qu’une grande partie de ses activités se passe dans les lieux les plus isolés de l’espace, peu sont conscients de l’immensité de la société Shubin. Dès sa création, Shubin faisait montre d’ambitions démesurées.

L’Empire Caché

Fondé en 2410, Shubin Interstellar démarra comme un groupe d’investissement dirigé par Martha Shubin, magnat de la construction sur Sol, avec pour but de profiter de la vague naissante des terraformations. Alors que l’humanité poursuivait son exploration des étoiles et que de plus en plus de mondes étaient découverts, Martha calcula qu’investir dans la terraformation pourrait rapporter gros. Le groupe commença par fournir des capitaux à de nombreuses firmes de terraformation, mais après une série de fusions et d’acquisitions, Shubin Interstellar devint l’actionnaire majoritaire des trois plus gros conglomérats de terraformation de l’UNE. Les activités s’accélérèrent à mesure que l’expansion s’intensifiait, pourtant les cadres de Shubin furent confrontés à de graves problèmes de rentabilité, une fois la terraformation d’un système terminée. Les équipements et le savoir-faire mis en place dans les systèmes, tout au long du lent processus de développement des planètes étaient bradés ou liquidés une fois le travail terminé, engendrant des pertes considérables. Ces soucis s’aggravèrent avec l’essoufflement de la rapide expansion du XXVe et du XXVIe siècle : moins de systèmes devaient être terraformés. La solution se présenta lorsque Fulcrum Mining Associates proposa un rachat de l’ensemble des biens de Shubin dans le système Centauri. Au lieu d’accepter, Shubin fit une contre-proposition pour acheter totalement Fulcrum, avec l’intention d’acquérir son savoir-faire minier. Shubin serait alors capable de convertir directement son matériel de terraformation à l’exploitation minière.

Ce fut finalement une décision très rentable, et le portefeuille de Shubin, déjà très impressionnant, s’agrandit rapidement. Peu après, des installations exclusivement minières furent construites dans des systèmes qui n’avaient pas besoin d’être terraformés. Durant le XXVIIe siècle, l’extraction de minerais constitua 60% de la valeur nette de Shubin, ce qui poussa la compagnie à confiner le secteur de la terraformation à une filiale de développement planétaire séparée, et à porter tous ses efforts sur l’acquisition de minerai. Shubin réussit ainsi à passer d’une activité créatrice de mondes à une activité essentiellement consacrée à leur destruction.

Revenons à aujourd’hui. Shubin possède des exploitations minières dans la quasi-totalité des systèmes de l’UEE et beaucoup d’autres au-delà. Son influence sur les politiciens et le gouvernement est sans égale, et les archives publiques montrent que Shubin a constitué un groupe de pression plus fort que n’importe quelle autre société pendant l’année fiscale 2945. Alors que, de nos jours, dire d’un sénateur qu’il a « des cailloux dans sa poche » signifie qu’il fait obstruction aux procédures, l’expression était initialement utilisée pour désigner n’importe qui dans le Sénat qui acceptait de grosses donations de la part de Shubin. Pourtant, malgré sa taille, son histoire et son influence politique, son siège social flambant neuf sur microTech démontre clairement sa détermination à rester un fer de lance de l’industrie ainsi que son engagement à se développer et grandir encore. Beaucoup attribuent le succès renouvelé de cette compagnie à son PDG actuel, Gavin Arlington.

L’enfant prodige

Né sur Terre, Gavin Arlington a été plongé dans le monde des affaires et de la finance dès son plus jeune âge. Son premier job était en tant que coursier à la Bourse des marchandises de Mumbai. Selon son autobiographie, « Collecting Dust » écrite en 2941, c’est le temps passé sur le parquet de la bourse, à regarder les fortunes se faire et se défaire en une fraction de seconde, qui a inspiré le développement de sa philosophie des finances. Une philosophie connue sous le nom de «  gestion évolutive ». D’après cette théorie, seul un environnement d’entreprise où les ambitieux et les bons travailleurs sont récompensés, et où ceux qui ne vont pas au-delà des attentes sont rapidement éliminés peut permettre à une société de rester vive, de ne pas s’embourber dans la stagnation. Bien que Shubin ait une forte rotation de ses effectifs élevé ces dernières années, cette stratégie semble fonctionner. Depuis qu’Arlington a pris les commandes de Shubin, la société a enregistré une augmentation de ses profits ainsi qu’une croissance à tous les niveaux. Sous sa direction, des douzaines de nouvelles initiatives ont été prises, dont le déménagement de la compagnie vers Stanton, l’amélioration de la flotte minière, le programme de conservation historique, la sensibilisation sanitaire des employés, d’importants dons à caractère caritatif et une politique d’emploi des vétérans. Néanmoins, malgré ce bilan élogieux, l’une de ses plus récentes directives a suscité une certaine controverse.

Partager la richesse

Récemment, Shubin Interstellar s’est lancé dans une nouvelle transition intéressante en passant d’une politique d’embauche de personnel majoritairement interne à une embauche massive de sous-traitants externes. Arlington, dans plusieurs déclarations écrites, a expliqué que cette stratégie permettait à l’entreprise de rester plus flexible face aux changements des conditions d’extraction minière , et à ses travailleurs permanents de se concentrer sur les interventions prioritaires. Néanmoins, les groupes de défense des droits des mineurs ont souligné qu’en tant que sous-traitants, beaucoup des mineurs travaillant pour Shubin n’avaient plus droit aux mêmes avantages et protections que les employées à temps plein.

Depuis que Shubin a été forcé de s’établir loin, dans des zones de plus en plus dangereuses, certains pensent que ce passage vers des sous-traitants est une tentative d’éviter des frais et des risques associés au fait d’avoir ses propres employés travaillant sur des chantiers difficiles.

Pourtant, on ne peut démentir que des masses de mineurs indépendants, à travers l’univers, se sont portés volontaires pour ces jobs, appréciant la rentrée de crédits de ce qui peut parfois être une industrie très volatile. Quel que soit le futur qui lui est réservé, on ne peut nier que cette compagnie a laissé une marque indélébile dans l’histoire de l’Humanité. Avec des centaines de tonnes de minerais récoltées chaque seconde, Shubin Interstellar et son PDG Gavin Arlington changent encore la face de notre Empire, pas seulement physiquement avec leurs exploitations à grande échelle, mais aussi dans les coulisses avec leur vaste influence et leur puissance financière.[2]

Références

  1. Portfolio de Shubin Interstellar sur RSI
  2. Traduction du texte par la TradTeam.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard