FANDOM


Envie de boissons gazeuses, d’équipement de cuisine haut de gamme, de jouets pour enfant ? Pensez Sakura Sun. Vous cherchez une plateforme mobile, des solutions de terraformation, du bétail transgénique ? Allez chez Sakura Sun. Besoin d’un canon à ondes haute technologie, d’une centrale électrique pour votre vaisseau, d’une commande pour de l’antimatière ? Sakura Sun est la solution. Malgré le fait qu’il soit aujourd’hui courant de voir différentes entreprises s’organiser en conglomérat, il est rare de les voir communiquer sous une seule et même bannière. Mais chez Sakura Sun la construction d’un empire est en marche : vous pourrez trouver une myriade d’objets, tous marqués d’un logo représentant un soleil violet et une fleur de cerisier, depuis les figurines de chats « aplatis » en plastique jusqu’aux meilleurs canons à particules ou à ondes. Curieusement, Sakura Sun a su gagner la réputation d’une compagnie qui à la fois fabriquait de tout, mais aussi avec qualité.

De façon très comparable aux méga-corporations japonaises d’autrefois, Sakura Sun cultive méticuleusement son image et cela passe d’abord par une identification de ses produits à grande échelle. Leur logo exagérément coloré, le style unifié des conditionnements de leurs produits, et le discours public d’une compagnie travailleuse et du respect des cadres dirigeants sont omniprésents au siège de Sakura Sun à Tokyo sur Terre.

Le siège est un modeste gratte-ciel de 70 étages, chacun en charge d’une ligne de produits distincte et fonctionnant indépendamment de celui du dessus et du dessous. L’organisation modulaire permet aux équipes produit d’être rapidement remaniées ou dissolues. Cependant, lors de la construction du bâtiment, la société n’alla pas à l’économie et engagea les meilleurs artistes peintres pour peindre une fresque murale représentant chaque ligne de produit… rendant perplexe un certain nombre de visiteurs qui se retrouvaient faces aux canons d’un Hornet équipé de tourelles Sakura Sun peint à l’entrée de ce qui est maintenant le bureau de distribution des fruits confits.

Alors que les histoires derrières chaque plat surgelé Sakura Sun ou derrière sa gamme si appréciée de personnages pour enfant pourraient remplir un livre, ce qui attirent particulièrement les propriétaires de vaisseaux, parmi leur vaste gamme de produits, sont les 2 sections dédiées aux modules de vaisseaux privés.

Armes énergétiques

La plus grande fierté de la division Sakura Sun en charge des armes des vaisseaux spatiaux est le canon à particules/ondes multiples (CP/OM). Véritable fruit engendré par la Division de Sciences Spatiales de Sakura Sun (ou « D4S » pour les intimes), le CO/MP est l’exemple parfait d’une recherche approfondie sur les xéno-technologies. En 2922, après l’accord commercial inter-espèce sans précédent de MISC, Sakura Sun fit l’acquisition pour plusieurs milliards de crédits d’un laboratoire de recherche Xi’An en plein essort, leur donnant les droits commerciaux sur cette technologie.

Pendant près d’une quinzaine d’années, les scientifiques de la société travaillèrent sans relâche et conjointement avec des chercheurs Xi’an sur le développement de technologies aliens compatibles avec les systèmes humains. L’effort de recherche impliqua une équipe de mille personnes et le coût total avoisina un millier de milliards de crédits… mais au final, Sakura Sun obtînt un type d’armes performant ne pouvant être reproduit (légalement ou techniquement) par d’autres sociétés humaines : le canon à particules/ondes multiples.

Le CP/OM est une technologie fascinante. En effet, le canon est composé de plusieurs séries d’accélérateurs à particules miniaturisés faisant feu l’un après l’autre. Ceci entraîne un flux de bosons projeté vers la cible. Les bosons maintiennent un état quantique similaire à une onde tant qu’ils se déplacent, et forment lors de l’impact des particules à l’état unique. Il en résulte d’importants dégâts aux boucliers et aux blindages standards. De plus, l’arme est rapide : le CP/OM est le seul canon énergétique capable d’atteindre une cadence de tir proche de celle des mitrailleuses de type Gatling.

Sakura Sun en vint rapidement à exploiter commercialement le fruit de leurs recherches. Préférant cibler le marché civil plutôt que de vendre la technologie aux militaires, une large gamme de 25 canons fut produite. La ligne de CP/OM est constituée de 5 types différents, suivant la taille. Dans l’ordre on trouve les Breezfire (taille 1), Windfire (taille 2), Stormfire (taille 3), Galefire (taille 4) et l’imposant Torrentfire (taille 5). Cinq modèles de CP/OM sont produits pour chaque taille, classés selon leur qualité et leur prix, allant de la version de base à celle haut de gamme. EX, DX, X et XT correspondent aux modèles standards, et un cinquième modèle produit en série très limitée est désigné par un chiffre du type « 2X01 » (Breezefire 2101, Windfire 2201, etc.) Ces derniers sont très chers. Même les modèles plus anciens restent assez coûteux sur les marchés secondaires.

S’il y a une chose à redire sur la technologie CP/OM, c’est qu’elle est très avancée. Même si Sakura Sun fait des produits robustes, s’ils viennent à ne plus marcher, il est quasiment impossible de faire des réparations soi-même. Certains pensent que c’est la raison pour laquelle cette arme ne fut jamais proposée aux militaires, qui requièrent non seulement des canons robustes, mais également faciles à réparer.

Centrales électriques

En plus de leur gamme de canons phare, Sakura Sun a récemment ajouté à son catalogue de centrales électriques réputées le premier système Light Blossom, introduit pendant l’année fiscale 2943. Semblant vouloir s’étendre au-delà des appareils purement offensifs, Sakura Sun espère augmenter ses ventes que ce soit en temps de guerre ou non.

Le Light Blossom est une centrale électrique à bulles sonoluminescentes d’hélium-6 , optimisée pour un usage civil et aux émissions basses favorisant ainsi la furtivité. Conçu pour rivaliser avec le Powerbolt de Lighting Power, les premiers articles de presse décrivent le réacteur comme "une ombre dans l’espace". Il va sans dire que l’idée autour de sa conception était de créer un générateur délivrant un important apport électrique qui pourrait fonctionner tout en limitant votre signature énergétique.

Neuf modèles Light Blossom sont produits en trois tailles différentes. Tout le monde sait que les ingénieurs de Sakura Sun travaillent actuellement sur un système à l’hélium-7 encore plus efficace et qu’il y a de forte chance que cette technologie soit révélée dans un avenir proche. En théorie, l’hélium-7 permettrait d’avoir un rapport apport énergétique/signature très élevé.

Références