FANDOM


Les vaisseaux d’Origin Jumpworks GmbH sont plus chers, plus raffinés et symbolisent le statut de leur propriétaire, mais peut-être coûtent-ils plus qu’ils ne valent vraiment ? Ces appareils sont taillés pour le client et peuvent être coûteux à entretenir ou à réparer. Leur nom est une suite de chiffres.

Histoire

S’il existe une entreprise capable de concilier classe et sophistication avec le risque à l’état pur d’un vol interstellaire et la maîtrise nécessaire lors d’un combat spatial, Origin Jumpworks GmbH est ce qui s’en rapproche le plus. Les nombreux vaisseaux haut de gamme produits par cette société sont connus pour leurs lignes élégantes et sophistiquées. Ainsi, ils ont capté une clientèle exclusive parmi les riches et les puissants. Comme ses commerciaux impeccablement manucurés aiment à l’indiquer, choisir un produit fabriqué par Origin ne signifie pas simplement acheter un appareil… Cela signifie choisir un style de vie.

Origin a été créée pendant une ère glorieuse, le « Glowing Age », une époque florissante pour l’économie qui a suivi la ruée vers l’antimatière, au milieu du vingt-huitième siècle. Pendant la première décennie de son existence, l’entreprise a fabriqué des générateurs à fusion de grande qualité utilisés par les forces militaires de l’UEE et incorporés dans d’ostentatoires yachts spatiaux construits par Roberts Space Industries et Aegis Dynamics à destination du public ou, à tout le moins, des nantis. Avec la demande croissante en vaisseaux personnels, la société Origin Jumpworks GmbH s’est installée sur le marché des constructeurs à qui elle délivrait auparavant des fournitures.

Durant les dix années suivantes, l’entreprise a produit un des cinq transports milieu de gamme les mieux vendus et, après cinquante ans, sa clientèle fortunée l’a placée au coude à coude avec les Roberts Space Industries en terme de profits bruts dans le domaine de la construction de vaisseaux spatiaux. En produisant ses séries de vaisseaux personnels 200 et 300 en 2899, Origin a consolidé sa position de seconde entreprise sur ce marché depuis lors.

Fondée sur les rives du Rhin à Cologne, en Allemagne, Origin a conservé des liens étroits avec la Terre pendant les deux premiers siècles de son existence, veillant initialement à ce que tous les composants des vaisseaux de sa série 600 soient produits dans le système Sol.

C’est un lien qui a été récemment rompu, car la présidente Jennifer Friskers a pris la décision impopulaire de domicilier son entreprise sur Terra, déclarant celle-ci comme étant la nouvelle capitale culturelle de l'UEE. De façon assez inattendue, elle a déménagé le siège social et l'équipe de conception principale vers la colonie de New Austin en 2913. À compter de cette décision, l’entreprise a presque totalement externalisé ses activités de fabriquant, gardant uniquement un centre d’essai sur la Lune. Les contrôles fiscaux se sont également multipliés à partir de cette époque, avec un quadruplement des contentieux associés.

New Austin est devenue la ville d’Origin avec l’entreprise occupant la place de premier employeur : Omega Foods, la société responsable de la chaine de restaurants Crab-O, se trouve en seconde place, loin derrière. Le système est devenu la Mecque des amateurs de ce constructeur, avec des acheteurs fortunés traversant la galaxie pour acheter leurs navires fraichement sortis d’usine. Une superbe vitrine dans le centre-ville présente les M50, 300 et 890 JUMP dans une suite de diaporamas grandeur nature coûtant des millions à réaliser et à afficher, et Origin a donné son nom et ses appellations à des stades locaux, des universités et des rues. Très peu de touristes quittent New Austin sans un verre de liqueur ou un porte-clefs à l’effigie d’un vaisseau de la série 300.

Sources

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.