FANDOM


La société Musashi Industrial & Starflight Concern[1] ( Abr.  MISC) a été créée en 2805 à la suite d’une fusion arrangée entre la société en faillite Hato Electronics Corporation ( Abr.  HEC)

et l’Unité de Conception Musashi Lifestyle ( Abr.  MLDU) issue d’MediaWiki:Badtitletext. La fusion amena à une utilisation brillante d’une part, du vaste réseau d’installations de production à grande échelle de Hato et d’autre part, de la réputation de Musashi pour leur génie conceptuel.

La société MISC est basée sur Saisei dans le système Centauri. Leurs bureaux y sont localisés, ainsi que les installations impressionnantes de la concession principale qui sont en accès libre au public. MISC est aussi connue pour leurs usines particulièrement ergonomiques, où chaque pièce d’un vaisseau est assemblée avec extrême précision par une chaine automatisée. Complètement modulaires, des lignes de production identiques ont été installées dans des douzaines de mondes.

Histoire

Depuis la création de la compagnie, la majorité de leurs ventes est issue des productions du département gros porteur. MISC-HI (Heavy Industrial) est à l’origine de toute une gamme de gros porteurs configurables, lesquels sont omniprésents dans l’espace UEE. Ces coques, modulaires et costaudes, constituent en majorité les minimums requis par entreprises de transports de marchandises humaines. Leur popularité inattendue chez les Xi’An a engendré une relation commerciale peu commune (et une série d’imitateurs de l’autre coté de la frontière). Quatre standards de coques sont produits en masse, évoluant en taille d’un MISC-A efficace au gargantuesque MISC-D.

MISC est la seule société humaine à avoir jamais signé un accord de ‘prêt-bail’ avec les Xi’An, établi lors d’une conférence à huis-clos en 2910. Bien que les spécifications actuelles de l’accord soient restées fermement secrètes, les initiés supposent que la technologie Xi’An a joué un rôle essentiel dans le développement du Freelancer, tandis que les coques des MISC-D apparemment produits par les Xi’An deviennent monnaie courante aux avant-postes des frontières. Les rumeurs les plus folles prétendent que la prochaine version des vaisseaux MISC commenceront à intégrer les technologies des réacteurs Xi’An adaptées à une utilisation humaine.

Ces dernières années, MISC a réalisé des profits provenant de leur ligne commerciale, les réinjectant dans le développement de deux vaisseaux qui sont officiellement attribués à des utilisations personnelles, le Freelancer et le Starfarer. Ces vaisseaux visent à contrer les poids lourds du marché provenant de Roberts Space Industries et Drake Interplanetary. Néanmoins, un plan de développement géré attentivement et les succès fulgurants, d’une part d’un appareil privé (le Freelancer) et d’autre part, d’un vaisseau œuvrant dans un créneau spécifique (le Starfarer), ont écrasé la concurrence dans ces domaines.

Références

  1. Guide Galactique : MISC sur RSI (traduction sur SC.fr)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard