FANDOM


Hélios[1][2] ( Angl.  Helios) fait partie de ces rares endroits de la galaxie où la beauté de la nature côtoie des décharges et des fortifications militaires, sans jamais que l’une ne déborde sur l’autre.

C’est l’étoile elle-même qui porte la responsabilité de ces différents états. C' est une étoile de type B riche en hélium qui produit de longues bandes d’hélium non-ionisé, un phénomène astrophysique peu commun. Ces bandes provoquent de puissants champs magnétiques dans la photosphère, qui viennent ensuite perturber les senseurs des vaisseaux d’une façon assez particulière : même les imposants vaisseaux capitaux peuvent se ‘cacher’ dans le sillage électromagnétique de l’étoile.

La photosphère inhabituelle attire aussi d’innombrables scientifiques, qui ont construit toute une série de plates-formes à proximité de l’étoile pour servir de laboratoires et de postes d’observation. Ces plates-formes sont remorquées sur place et conçues pour une courte durée d’utilisation, ce qui fait qu’elles sont généralement précipitées vers le soleil et remplacées par de nouvelles stations en fonction des objectifs.

La découverte d’Hélios compte parmi les plus mouvementées pour un système, car c’est le seul à avoir jamais été découvert par l’Advocacy. Une bande de hors-la-loi affublés du nom pittoresque de Daybreak Marauders (‘les Maraudeurs de l’Aube’) sévissait dans le système Odin, et s’en prenait spécifiquement aux convois des entreprises minières locales. Les Maraudeurs attaquaient et dévalisaient leurs proies rapidement et avec efficacité, et disparaissaient aussitôt sans laisser la moindre trace. Cela dura des mois. Orion Mining Corporation, l’une de ces entreprises, perdit tant de marchandise qu’elle finit par s’endetter pour embaucher des groupes de mercenaires, afin d’escorter ses vaisseaux hors du système en toute sécurité – une dette qui allait finir par lui faire mettre la clef sous la porte.

L’Advocacy finit par s’en mêler. Ils chargèrent les agents Avon Dorville et Gia Trask de traquer cette bande insaisissable. Lorsqu’ils parvinrent enfin à localiser leur proie, ils réalisèrent avec stupéfaction que les Daybreak Marauders n’avaient pas découvert un itinéraire particulièrement efficace à travers les restes d’ Odin I, mais bel et bien un nouveau point de saut.

Structure du système

Hélios I vignette.PNG Tangaroa vignette.PNG Hélios III vignette.PNG Hélios IV vignette.PNG
Hélios I Tangaroa Hélios III Hélios IV

Historique :

  • 15/03/2015 : Un Guide Galactique[2] révèle plus d'informations au sujet du système : ses quatres planètes.
  • 10/10/2015 : La StarMap RSI dévoile le reste du système.

Références

  1. Le système Hélios sur la StarMap. Sur RSI.com.
  2. 2,0 et 2,1 Guide Galactique - Système Helios. Sur StarCitizen.fr.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard