FANDOM


Demandez à un Citoyen de vous décrire la légendaire biosphère d’Osiris I[1][2] et vous entendrez  la description d’improbables forêts tropicales grouillant de toutes les formes de vie imaginables. La réalité ne s’en rapproche en rien. Etos se trouve à l’extrémité de la ceinture verte d’Osiris, coté soleil. La vie s’y est adaptée de manière radicalement différente que sur Terre. La première chose qu’il faut comprendre, c’est que la vie sur Etos ne se développe pas au grand jour. Il n’y a aucune forêt pleine de vie, s’étirant vers le ciel, ni aucune steppe polaire sauvage et indomptée. Tandis que l’atmosphère peut abriter la vie Humaine, la plupart de l’évolution s’est déroulée sous terre, en raison de sa proximité avec l’étoile. Elle n’était pas détectable par les scans des études préliminaires.

Sous terre, le monde est bien plus intéressant. Etos est doté d’un vaste système souterrain, profond de plusieurs miles, qui creuse son chemin dans le manteau de la planète. Diverses formes de vie y ont pris place, allant des langoustes à un ensemble d’espèces divergentes qui pourraient, au mieux, être décrit comme des disques prismatiques (le nom informel, « le pancake tremblant », est resté). Le Singe de Phare est l’un des facteurs justifiant la protection d’Etos.

Ces dernières années, Etos est devenu le refuge de contrebandiers toujours plus impudents ainsi que d’études illégales pour le compte d’entreprises. Cela va des pirates qui tailladent et brûlent tout, à la recherche de leur propre crâne de Singe de Phare pour servir de mug (ce qui est considéré comme très symbolique pour ceux qui bafouent la loi) aux mégacorporations qui exploitent la biomasse souterraine par kilomètre cube, à la recherche de tout sortes de choses, des remèdes à tous les maux, aux produits médicinaux réellement efficaces, en passant par les armes biologiques. Il n’existe aucune zone d’atterrissage pour que ces visiteurs illégaux se posent, mais il faut reconnaître que ce genre d’emplacements sont rarement difficiles à localiser pour ceux qui traverse la ceinture d’astéroïdes et qui traînent autour de la planète. Il n’y a que peu de grandes « ouvertures » vers le réseau de souterrains de la planète. Et ceux qui cherchent à y faire du commerce ont tendance à bien marquer celles qu’ils ont utilisées.

Références :

  1. Etos sur la StarMap. Sur RSI.com.
  2. Guide Galactique : Le système Osiris. Sur StarCitizen.fr.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard