FANDOM


La bataille d’Idris IV se déroula le 30 septembre 2544 sur la planète du même nom, durant la seconde année de la première guerre Tevarin.

Prémices

Bien que l’UPE soit parvenu à remporter plusieurs victoires décisives contre les Tevarins, ces derniers tinrent bon et parvinrent même à gagner du terrain dans le système Centauri, et à repousser les forces de l’UPE jusque dans le système Ferron.

A la fin du mois d’Août 2544, le haut général Trevor Borland se montrait impatient. Lors d’une réunion d’état-major avec ses conseillers, il leur fit part de sa crainte que le conflit s’enlise et se transforme en guerre d’usure si les lignes de front venaient à se stabiliser. Selon lui, les forces armées de l’UPE devaient déstabiliser les Tevarin, notamment en engageant le combat avec des plans d’attaques différents de ce qui avaient pu être fait jusqu’alors.

Durant les semaines qui suivirent, Borland, le haut commandement, et ses conseillers, commencèrent à préparer l’ébauche de ce qui allait devenir l’Opération Nemesis.

Les renseignements militaires repérèrent un chantier naval Tevarin à la surface d’Idris IV, qui servait de centre de réparation et de base de déploiement pour beaucoup de leurs chasseurs dans le système. Ils repérèrent également un terminal déservant de nombreuses contructions Tevarines inconnues. L’opération Nemesis avait pour objectif de récupérer ce territoire afin que l’UPE puisse disposer d’une tête de pont dans le système Idris.

Le département de recherche et développement des forces armées de l’UPE avait alors accéléré la production de sa nouvelle torpille R27HE “Hull-Shredder”, et le 17 septembre, elles furent déclarées opérationnelles pour la mission. Les forces navales se rassemblèrent alors près du point de saut Ferron-Idris, tandis que l’armée et les Marines s’entrainaient à de nouvelles techniques d’invasion planétaires inédites.

L’operation Nemesis était un plan audacieux visant à semer la confusion au sein des rangs Tevarins. Dès l’arrivée dans le système Idris, un premier groupe de vaisseaux devaient ignorer la flotte Tevarine et progresser jusqu’à Idris IV pour y faire débarquer les forces terrestres et forcer les Tevarins à combattre à cet endroit. Pendant ce temps, un second groupe de vaisseaux devaient former un périmètre de sécurité entre le point de saut et Idris IV pour permettre à une seconde vague de vaisseau de venir en renfort au forces terrestres.

Déroulement

L’opération fut lancée officiellement le 30 septembre 2544 à 13h54 heure terrestre. Les premiers vaisseaux à entrer dans le système Idris rencontrèrent immédiatement des forces Tevarines qu’ils engagèrent à coup de missiles pour permettre aux plus gros vaisseaux de passer. Le première vague commença alors son trajet jusqu’à Idris IV, même lorsque les vaisseaux capitaux Tevarins tentèrent de l’intercepter.

Enfin, une fois l’armée et les marines débarquées sur la planète, la flotte engagea le combat contre les groupes de chasseurs Tevarins qui décollaient d’Idris IV.

Le 112ème bataillon d’infanterie sous les ordres du colonel Tio Koshi pris d’assaut le chantier naval (désigné “la Colline”) avec les compagnies de combat méchanisées Alpha, Bravo, et Charlie, ainsi qu’avec le 3ème corps expéditionnaire en renfort. Après six heures de combat, le 112ème bataillon et les marines parvinrent à prendre la Colline. La bataille semblait déjà gagnée.

“Semblait” seulement, car les Tevarins lancèrent alors une riposte dévastatrice sur la flotte de l’UPE en orbite.

Les structures Tevarines inconnues repérées par les renseignement militaires sur Idris IV étaient en réalité des prototypes de système de défense planétaire. Deux transporteurs furent anéanties en quelques secondes. Les vaisseaux restants se dispersèrent pour éviter les tirs depuis la planète. Pire encore, les nouvelles torpilles ”Hull-Shredder” ne parvinrent pas s’armer quand elles étaient tirées, ou bien explosaient dans leurs tubes lance-torpilles.

Au sol, les moral des troupes Tevarines remonta en flèche, et les unités qui avaient abandonnées la Colline contre-attaquèrent.

Alors qu’ils avaient déjà perdus 50% de leur escorte méchanisée, les soldats au sol entendirent les rapports de la flotte et réalisèrent qu’ils allaient être seul très rapidement au milieu des installations Tevarines qu’ils avaient déjà du mal à sécuriser.

Les éléments restants de la flotte de l'UPE repoussèrent les vagues de vaisseaux Tevarins les unes après les autres, refusant le moindre pas en arrière, sachant pertinemment que sonner la retraite signerait l’arrêt de mort des troupes au sol. Le 112ème accusa de lourdes pertes lorsqu’un chasseur Tevarin lacha une bombe à anti-matière sur les installations, tuant sur le coup le Colonel Koshi et ses officiers. Les soldats, démoralisés, se dispersèrent, et les Tevarins en profitèrent pour attaquer.

Les survivants de la compagnie Bravo moururent durant l’attaque. Les marines et les soldats restants du 112ème bataillon se réplièrent un peu plus au sein des installations. Le major Michael Colorry du 112ème bataillon fut abattu par un sniper tandis qu’il tentait d’organiser une évacuation. Le commandement de la compagnie revint alors à son commandant en second, le capitaine Ivar Messer.

Messer contacta les escadres de bombardier Retaliator en orbite et ordonna des frappes tout autour de sa position. Pendant les heures qui suivirent durant lesquelles Messer organisa des embuscades avec les soldats restants, les Retaliators larguèrent bombes après bombes sur les forces Tevarines qui convergaient vers la Colline. Messer ne s’arrêta pas là, et organisa une petite escouade ayant pour mission de détruire le système de défense planétaire qui faisait des ravages sur la flotte de l’UPE en orbite. Ce petit groupe parvint à récupérer un vaisseau Tevarin, et à franchir les lignes ennemies.

Ce petit groupe d’infiltration mené par le sergent Adam Corr ne parvint pas seulement à trouver le centre de contrôle du système de défense planétaire, mais réussit en plus à en prendre le contrôle pour le retourner contre la flotte Tevarine en orbite.

Les Tevarins tentèrent un assaut afin de récupérer le centre de contrôle, mais Adam Corr et son équipe en eurent le contrôle suffisamment longtemps pour permettre à la flotte de l’UPE de prendre le dessus, et de recevoir des renforts. L’assaut finit par réussir, mais Adam Corr et son équipe sabordèrent le centre avant de fuir. Durant les heures qui suivirent, les forces Tevarines commencèrent à reculer, tandis que Messer tenait toujours la Colline.

Conséquences

Environ une centaine de vaisseaux capitaux, plusieurs milliers de chasseurs, et 70 000 vies furent perdus dans les deux camps.

L’UPE profita de sa victoire et continue sur sa lancée vers les autres systèmes Tevarins.

L’audace d’Ivar Messer galvanisa la population, allant même jusqu’à augmenter le nombre de postulant dans les bureaux de recrutements de l’armée.

Le jeune et ambitieux Ivar Messer, érigée en figure de propagande, commença à gravir les échelons, l’emmenant sur une voie qui changerait à jamais l’histoire de l’humanité.[1]

Références

  1. 2541 – Ça bouchonne sacrément dans le ciel sur RSI

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard